Qu'est-ce que la médiation familiale ?

Pour qui ?

1.Définition de l’Association Pour la Promotion de la Médiation Familiale (instance nationale) :

 

La médiation familiale est :

 « Un processus de construction ou de reconstruction du lien familial axé sur l’autonomie et la responsabilité des personnes concernées par des situations de rupture ou de séparations, dans lequel un tiers impartial, indépendant, qualifié et sans pouvoir de décision autoritaire : le Médiateur Familial, favorise, à travers l’organisation d’entretiens confidentiels, leur communication et la gestion de leur conflit dans le domaine familial, entendu dans sa diversité et dans son évolution ».

 

 

2. La médiation familiale : Une démarche et un processus spécifiques

La médiation familiale permet aux membres d'une même famille, qui traversent une situation de conflit, d'incompréhension, de tensions... de se rencontrer et d'aborder ensemble leurs préoccupations afin de faire des choix concrets et de prendre des décisions pérennes et équitables les concernant, ainsi que leurs enfants .

Le cadre de la médiation familiale est neutre, impartial et indépendant de la justice.

 

 

 

 

Comment

 

 Le premier rendez-vous est celui dit d'information : il s'agit d'un entretien de trois quarts d'heure environ , qui vous permet d'exposer les grandes lignes de votre situation, vos attentes par rapport à la médiation familiale, et vous explique le déroulement de ce processus.

Il est préférable que les deux (ou plus) personnes concernées soient présentes. Néanmoins, un entretien individuel d'information peut avoir lieu pour chacun-e. 

Si vous décidez de mettre en place le processus de  médiation familiale, chaque  personne devra bien sûr être présente. Une séance de médiation dure une heure et demie.

Pourquoi

 

L'intérêt de la médiation familiale est de permettre à des personnes en conflit sur des questions concrètes et pragmatiques de rétablir une communication apaisée, afin de faciliter l'élaboration de solutions satisfaisantes pour tou-t-e-s.

La déjudiciarisation (temporaire ou définitive) du conflit permet de se ré approprier une situation  relevant des compétences et de l'autonomie des membres de la famille /parents/individus.

Les accords construits en médiation familiale peuvent être homologués par le juge aux affaires familiales.